In English

Créer son activité en bio

ImprimerImprimer|plus d'options Plus

Que vous soyez porteur de projet, agriculteur, transformateur, distributeur, restaurateur etc., le réseau Sud et Bio peut vous accompagner pour développer votre activité en agriculture biologique.

Si vous êtes porteur de projet d'installation ou agriculteur, vous trouverez toutes les informations dans la rubrique agriculteurs.
 

Si vous êtes préparateur ou distributeur, vous trouverez toutes les informations dans la rubrique entreprises.


La FNAB vient d'éditer un ensemble de 13 fiches sur la réglementation en AB (2014) avec une approche claire et pédagogique des textes,
à consulter sur le site de la FNAB



 

Pourquoi créer son activité en Bio ?

- Pour contribuer à la protection de l'environnement

Des méthodes de production spécifiques...

L'Agriculture Biologique est un mode de production qui respecte l'environnement en préconisant l'utilisation de produits naturels. Elle respecte la nature, l'animal, l'homme et leurs cycles de vie. L'Agriculture Biologique est prévoyante et se base sur des perspectives à long terme pour préserver l'écosystème.

Une agriculture qui respecte l'environnement...

Parce qu'elle est basée sur des pratiques agricoles qui respectent les équilibres écologiques, l'Agriculture Biologique participe activement à la préservation des ressources naturelles. Les impacts positifs observés de la pratique du mode de production biologique sur l'environnement sont nombreux : maintien de la biodiversité, développement de paysages de bonne qualité, amélioration de la qualité de l'eau et de l'air, mais aussi de la richesse du sol et de sa stabilité...

L'interdiction des OGM...

Le cahier des charges de l'Agriculture Biologique exclut formellement l'utilisation des Organismes Génétiquement Modifiés à tous les stades de la production et de la transformation des produits alimentaires Bio. 
 

- Pour offrir au consommateur des garanties claires et rassurantes

Une réglementation précise et un contrôle strict des produits...

L'Agriculture Biologique est encadrée par une réglementation (européenne et française) très rigoureuse, qui est soumise au respect d'un cahier des charges précis. Tout produit Bio doit avoir été contrôlé et certifié par un organisme certificateur agréé par les pouvoirs publics avant toute commercialisation, et ceci à chaque maillon de la filière : les procédures de contrôles portent sur l'ensemble du système de production, de transformation et de distribution.
 

- Pour répondre à une demande concrète

En moins de 10 ans, la proportion de Français déclarant ne jamais consommer de produits Bio s'est abaissée de 53% en 2001 à 39% en 2011. Dans le même temps, la part des Français déclarant consommer au moins un produit Bio au moins une fois par mois est passée de 37% en 2003 à 40% en 2011. Au fil des années, les consommateurs ont largement diversifié leur panier. En moyenne, les consommateurs Bio quotidiens ont consommé des produits issus de 8,9 familles différentes en 2011.

Source : Baromètre Agence BIO/CSA 2001 et 2011