In English

Actualités & Évènements

  • Témoignage - Transformer en jus les fruits perdus de l'arboriculture bio

    vendredi 23 septembre 2016  | Fruits & Légumes

    Dans les vergers bio des Pyrénées-Orientales, 13% des fruits sont perdus en moyenne au niveau de la production. Récolte, tri, conditionnement, stockage : non distribués, ces fruits hors calibres, « boisés » ou trop mûrs peuvent néanmoins être transformés en jus, et améliorer les revenus agricoles. C’est le pari du Civam bio 66, allié à l’entreprise Si Bio.

    Le Civam Bio des Pyrénées Orientales a mis sur pied un projet dans le cadre du plan national de lutte contre le gaspillage alimentaire soutenu par l'ADEME et la DRAAF. L'étude a été organisée en trois volets :

    La recherche
    • Diagnostic des pertes dans les filières fruits, grâce à une enquête auprès de 11 arboriculteurs du département en filière « longue » (vente en coopérative)
    • Évaluation des fruits « perdus » disponibles à la transformation par l’entreprise locale Sio Bio, au Soler (66)
    La formation
    • Pour améliorer les méthodes de transformation, par le CFPPA de Florac
    • Pour diagnostiquer et analyser les pertes à chaque étape, par l’AEFL
    La communication et la sensibilisation
    • Diffusion des résultats auprès des producteurs et coopératives de fruits bio pour les inciter à faire transformer leurs fruits perdus localement, et à créer une marque collective régionale. Soit via Si bio, soit via de nouveaux ateliers de transformation.
     


    Pour plus d'informations, vous pouvez consulter la vidéo de présentation de ce projet :
     
     
    Contact Nicolas Dubreil (Civam Bio 66) - nicolas.dubreil@bio66.com - 06 12 22 35 56



    File 2288


  • "Manger bio et local c'est l'idéal" - Campagne 2016

    Du samedi 17 septembre 2016 au dimanche 25 septembre 2016  | Languedoc Roussillon | Hérault
     Plus de 300 évènements en France pour découvrir l’agriculture bio et ses circuits courts de distribution.

    Organisée par  la FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique), et les  agriculteurs bio du réseau, la campagne "Manger bio et local c’est l’idéal !" invite invite à découvrir de nouveaux circuits de distribution avec cette année un mot d’ordre : 
    Du local oui, mais en bio !

    Le mouvement bio est pionnier dans le développement des circuits courts de distribution. Les consommateurs sont de plus en plus attentifs aux conséquences de leurs actes d’achat.
    Le "local" n’est pas un label.
    Seuls les produits bio des fermes et entreprises de nos régions offrent les garanties d’une agriculture vraiment locale et respectueuse de l’environnement.

    « Manger Bio et Local » est une campagne de promotion et de sensibilisation à la consommation de produits bio locaux.
    Du 17 au 25 septembre 2016, tout un programme d’événements organisés dans les magasins, sur les lieux de vente en circuits courts et dans les fermes bio : conférences, ciné-débats, visites de fermes, marchés bio, repas bio, dégustations, concerts…

    Il existe de nombreuses possibilités de consommer bio et local près de chez soi et de prendre sa part dans la campagne ! Vous pouvez y participer en créant un en magasins pour valoriser vos produits bio et locaux pendant cette période ! 

    Inscrivez-vous et envoyez-nous votre programme détaillé, nous le référencerons sur le site national. Contact Sud et Bio

    En savoir plus :

    Fichier attachéTaille
    Dossier de Presse MBEL 2016 BD.pdf1.14 Mo
    Communiqué de Presse MBEL 2016.pdf772.19 Ko
  • Les chiffres de la bio en Languedoc Roussillon en 2015

    mercredi 27 juillet 2016  | Observatoire
    Sud et Bio publie en 2016 la première édition complète de son observatoire de l'agriculture biologique du Languedoc Roussillon. Cet outil est une véritable photographie de l'agriculture bio pour l'année 2015 : nombre d'exploitations, productions, localisation des surfaces, filières, données par départements… Tous les chiffres de la production, de la transformation et de la distribution bio du Languedoc Roussillon sont synthétisés dans ce document de référence.


    File 1986


     
     
    Contact : Milène DELISSE, Chargée de mission Observatoire de la bio du LR - milene.delisse@sud-et-bio.com - 04 67 06 23 53
  • Vidéos des journées Bi’eau 2016

    mercredi 27 juillet 2016  | Amont
    Les journées Bi’eau sont des rencontres techniques organisées par Sud et Bio et les Civam Bio départementaux, en partenariat avec les Chambres d’Agriculture, Sud Vin Bio et les collectivités, avec le soutien de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse. L’objectif de ces rencontres est de faire connaître l’Agriculture Biologique en tant que pratique alternative et respectueuse des ressources en eau, mais aussi en tant que filière régionale en croissance. Au cours du premier semestre 2016, des agriculteurs et agricultrices bio du Languedoc Roussillon ont ouvert les portes de leur exploitation pour échanger sur leur manière de produire et leurs circuits de commercialisation au sein des filières Bio. Des techniciens agricoles des différents réseaux (Civambio, Chambre d’agriculture, CUMA…) ont réalisé des interventions sur les pratiques spécifiques : désherbage mécanique, thermique, enherbement des vignes, vinification bio…
     

    Découvrez ici les vidéos qui ont été réalisées au cours de ces journées Bi’eau en Languedoc Roussillon !



    L'enherbement durable en viticulture, une alternative au désherbage mécanique (Laurens, 34)





     

     

    Désherbage mécanique en vigne et diversification bio (Caunes-Minervois, 11)

     

     

     
  • Formation Olive - Mouche, fertilisation, entretien du sol... : que propose la conduite en bio ?

    Du vendredi 01 juillet 2016 au mercredi 13 juillet 2016  | Autres Filières | Languedoc Roussillon | Gard | Amont

    Formation Mouche, fertilisation, entretien du sol... en oléiculture : que propose la conduite en bio ?
    1er, 7 et 13 juillet sur différentes exploitations oléicoles bio (proches) du Gard
    Proposée par le CIVAM Bio Gard

    Vous vous questionnez sur la lutte contre la mouche par barrières minérales, la fertilité du sol de votre oliveraie et la fertilisation, les points clés de la conduite en Agriculture Biologique ? Alors rendez-vous en juillet sur trois exploitations afin d'échanger sur les pratiques utilisées en bio. Alex Siciliano, technicien spécialisé en oléiculture, interviendra au cours de cette formation.

    1er juillet de 9h00 à 12h00 - exploitation de Clément Garcia (Saint-Christol - 34)
    Visite de l’exploitation, présentation des pratiques réalisées sur l’oliveraie en AB - Thématiques abordées : contexte pédoclimatique, environnement de l’oliveraie, irrigation, fertilité du sol / fertilisation, gestion des maladies et ravageurs, matériels utilisés…

    7 juillet de 9h00 à 17h30 - exploitation de Guilhem Accabat (Arpaillargues-et-Aureillac - 30)
    Le matin en salle et l’après-midi sur le terrain :
    - Approche et stratégie globales en AB
    - Gestion du sol et fertilisation : enherbement, travail mécanique du sol, besoins de l’olivier, amendements, engrais et engrais verts
    - Mouche de l’olive (et autres ravageurs majeurs) : connaissance de l’insecte, outils d’aide à la décision, moyens de lutte en AB, démonstration et mise en pratique de pulvérisation d’argiles répulsives

    13 juillet de 8h30 à 12h30 - exploitation de Pierre Ferdier (Rousson - 30)

    - Réglementation de l’AB, démarches de conversion à l’AB, aides possibles
    - Visite de l’exploitation et présentation des pratiques - Thématiques abordées : contexte pédoclimatique, environnement de l’oliveraie, irrigation, fertilité du sol / fertilisation, gestion des maladies et ravageurs, matériels utilisés…
    - Analyse de la conduite de l’oliveraie, échanges sur des améliorations possibles des pratiques présentées et de celles des producteurs présents

    Formation ouverte aux oléiculteurs conventionnels et bio comme aux porteurs de projet (installation ou diversification). Prise en charge par VIVEA, si vous y êtes éligible.

    Programme détaillé et informations pratiques ci-joints.

    Renseignements et inscription (obligatoire) auprès du CIVAM Bio Gard : 04 15 09 82 71 - l.menneboo@biogard.fr

    Fichier attachéTaille
    Formation olives Gard_plaquette info_juillet 2016.pdf593.6 Ko
  • Démonstrations de matériels maraîchers - Semis Plantation Désherbage

    Le lundi 27 juin 2016  | Fruits & Légumes | Languedoc Roussillon | Gard | Amont

    Démonstrations de matériels maraîchers de semis, plantation et désherbage
    Lundi 27 juin - à partir de 13h30 - sur l'exploitation de Xavier Hévin (près de Nîmes)
    Proposées par le CIVAM Bio Gard, la Chambre d'Agriculture du Gard et Sud & Bio - Gratuit

    Fournisseurs et matériels présents :
    - Terradonis : petits semoirs manuels et attelés
    - Euro Agri Mat : semoir manuel Ebra, semoir pneumatique Monosem, planteuse polyvalente Checchi & Magli, bineuse guidée Monosem
    - Naïo Technologies : bineuse électrique Cosi et robot de désherbage Oz
    - 2EBALM : désherbeur thermique poussé…
    - Scatair : cannes à semer / planter, houes maraîchères et roue sarcleuse… notamment de Terrateck

    Ces outils peuvent également intéressés les producteurs de plantes aromatiques.

    Avec le soutien financier du Conseil Départemental du Gard, de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et du Ministère de l'Agriculture.

    Renseignements et inscriptions auprès du CIVAM Bio Gard : 04 15 09 82 71 - l.menneboo@biogard.fr

    Fichier attachéTaille
    Demo materiels maraichers_invit_27.06.2016_V3.pdf903.59 Ko
  • 1er juin - Les rencontres de la bio en Grandes Cultures

    Le mercredi 01 juin 2016  | Languedoc Roussillon | Gard
     « Débattre aujourd’hui pour décider demain »

    Mercredi 1er juin 2016 de 13 h 45 à 17 h 00
    Chambre d’agriculture du Gard, Nîmes
     

    Depuis 2009, le Département du Gard et ses partenaires mettent en oeuvre le Plan d’actions de développement de l’agriculture biologique gardoise. Ce Plan bio a vocation à apporter un soutien global, de la production à la commercialisation en passant par la transformation, pour structurer les filières biologiques sur le territoire et maintenir le Gard dans sa position de leader bio.

    Pour s’adapter aux besoins de la profession, le Plan Bio évolue. Aussi, votre avis compte. Pour cela, le Département, la Chambre d’agriculture et le Civam bio Gard organisent les Rencontres de la bio.
     

    Producteurs, entreprises et associations sont invités à venir s’informer sur les actualités des filières et les actions mises en place, témoigner de leurs expériences et de leurs approches, faire part de leurs projets et de leurs besoins.


    Programme :

    13 h 45 ACCUEIL
    14 h 00 Introduction de la demi-journée 
                Cathy CHAULET - Vice-présidente du Conseil Départemental du Gard déléguée au développement du bio et des circuits courts
                Yvan POIROT - élu à la Chambre d’agriculture du Gard
    14 h 20 Les céréales bio : une demande en forte croissance, une opportunité à saisir Béatrice Galli (Sud Céréales) et Max HAEFLINGER (Sud & Bio)
    15 h 15 Comment bien gérer ses cultures de céréales en bio : quelles solutions techniques, quel choix variétal ?
                Philippe BRAUN (Arvalis) et Thierry PIANETTI (Chambre d’agriculture du Gard)
    16 h 00 Intérêt économique des grandes cultures bio : entre incitations financières, coûts de production et prix de vente
                Max HAEFLINGER (Sud & Bio) et témoignage de producteur
    17 h 00 clôture - Apéritif offert

    Invitation détaillée et buletin d'inscription : téléchargez ici

    Renseignements complémentaires et inscription auprès de Laure Meneboo : l.menneboo@biogard.fr ou téléphone 04 15 09 82 71


    Fichier attachéTaille
    Plaquette rencontres de la bio GC.pdf689.72 Ko
    image journée GC bio.png158.39 Ko
  • MARDI 3 MAI 2016 Diversification des assolements et rotations en Grandes Cultures bio

    Le mardi 03 mai 2016  | Grandes Cultures | Languedoc Roussillon | Hérault | Amont

     MARDI 3 MAI 2016

    Diversification des assolements et rotations en Grandes Cultures bio
    Matinée organisée par le CIVAM Bio de l’Hérault, en partenariat avec la Chambre d'Agriculture de l’Hérault, dans le cadre du programme régional de Sud et Bio avec le soutien de l'Agence de l'Eau.

    Rendez-vous à 8h30 au Domaine de FARLET 34740 Mèze

    Programme :

    • 8h30 Accueil et présentation de l’exploitation
    • 9h Présentation des journées bi’eau et des enjeux de la qualité de l’eau sur le bassin versant de Thau
    • 9h30 Intervention puis table ronde : L’agriculture bio, les assolements et rotations en Grandes Cultures, par Max HAEFLIGER, Biocivam 11
    • 11h Visite de l’exploitation

    Clôture par un apéritif avec les produits du terroir
    Gratuit et ouvert à tous !

    Inscription auprès du CIVAM Bio de l’Hérault
    Nathalie TRAVIESAS - 04 67 06 23 90 - contact@bio34.com

    Fichier attachéTaille
    VD-InvitationProgramme JTK 3 mai Meze-1 [Mode de compatibilité].pdf175.96 Ko
  • Vendredi 29 avril - Démonstration de matériel de désherbage mécanique Vigne

    Le vendredi 29 avril 2016  | Languedoc Roussillon | Hérault | Amont
    Matinée de démonstration organisée par le CIVAM Bio de l’Hérault, en partenariat avec le Syndicat Mixte de gestion du Salagou et la Chambre d'Agriculture de l’Hérault, dans le cadre du programme régional de Sud et Bio, avec le soutien de l'Agence de l'Eau.   


    VENDREDI 29 AVRIL 2016
    DEMONSTRATION DE MATERIEL DE DESHERBAGE MECANIQUE VIGNE
    Rendez-vous à 8h30 au Domaine de Malavieille Hameau de Mérifons. 34800 Clermont L’Hérault
    Consultez l'invitation 

    Programme : 
    Accueil et interventions :

    • Victoria DUBUS, syndicat mixte du Salagou, « les Mesures Agro-environnementales Climatiques liées au territoires (MAEC) »
    • Nathalie GOMA-FORTIN, chargée de mission expérimentation à la chambre d’agriculture de l’Hérault : « expérimentations , enjeux et essais en cours »
    Démonstrations :
    • Intercep à disques ECOCEP, par Michel Salasc, du garage Salasc à Adissan, distributeur CGC AGRI
    • Intercep à lame ACTICEP Hydrolame, et cadre ACTISOL, par Alexis Nespoulous, Cévennes Motoculture à Servian, distributeur ACTISOL
    • Intercep rotatif PETALMATIC+, par Pierre Martinez, commercial, Matha à Nissan les Ensérune
    • Intercep à lames hydraulique RADIUS, par Pierre Martinez, commercial, Matha à Nissan les Ensérune
    • Intercep automatique par Mr Lopez, concession Xambili à Béziers, distributeute;ziers, distributeur ID David
    Clôture par un apéritif avec les produits du terroir

    Gratuit et ouvert à tous !

    Inscription auprès du CIVAM Bio de l’Hérault
    Nathalie TRAVIESAS - 04 67 06 23 90 - contact@bio34.com 

    Fichier attachéTaille
    VD-InvitationProgramme JTK 29 avril Merifons.pdf572.04 Ko
  • Panorama des entreprises de l'aval des filières bio du Languedoc Roussillon

    lundi 18 avril 2016  | Observatoire

    Sud et Bio publie son premier panorama des entreprises de l'aval des filières bio du Languedoc Roussillon dans le cadre de son observatoire de la bio. Cette synthèse propose un tour d’horizon des opérateurs bio aval de la région LRMP sur la base des données issues de l’Agence bio et présente ensuite un focus sur le territoire du Languedoc Roussillon à partir des données spécifiques de l’observatoire de la bio du LR.

    Un secteur aval bio dynamique

    Après avoir connu une croissance spectaculaire entre 2007 et 2012, l’agriculture biologique poursuit sa progression en 2015, gagnant toujours plus d’hectares et de fermes. L’aval de la filière bio n’échappe pas à cette dynamique. Boostés par une demande croissante du marché et profitant d’un bassin de consommation d’importance, les entreprises bio de la transformation industrielle et artisanale et les opérateurs du commerce de gros et de détail bénéficient d’un contexte de croissance favorable.

    File 1910
     
    Dans l’ensemble, le Languedoc Roussillon rassemblait au 1er janvier 2016 plus de 3800 opérateurs bio, dont 886 opérateurs de transformation et de distribution. La dynamique positive du secteur bio aval observée au niveau national est également visible sur le Languedoc Roussillon où le nombre de transformateurs et de distributeurs a plus que doublé entre 2008 et 2014.

     

    La filière bio représentée à travers une grande diversité de métiers

    Plus de la moitié des opérateurs de l’aval des filières notifiés en bio sont des industries agroalimentaires, des transformateurs et des distributeurs de gros (dont les négociants viticoles). Les autres acteurs sont présents à travers la distribution de détail, l’artisanat-commercial (boulangeries et boucheries) et la restauration commerciale.
    Toutes les filières agroalimentaires régionales comptent des opérateurs bio. Les filières bio majoritaires restent la viticulture et les fruits et légumes avec respectivement 41% des opérateurs bio aval travaillant dans le secteur viticole et 21% dans le secteur des fruits et légumes.

    File 1911
     
    En savoir plus : Téléchargez le panorama des opérateurs de l’aval des filières bio du Languedoc Roussillon

    Contact : Milène DELISSE, Chargée de mission Observatoire de la bio du LR - milene.delisse@sud-et-bio.com - 04 67 06 23 53
     

    Fichier attachéTaille
    Synthèse_Panorama opérateurs aval Bio LR 2015_Sud et Bio.pdf1016.41 Ko
Syndiquer le contenu