De la production à la consommation, les indicateurs sont tous au vert pour les filières bio du Languedoc Roussillon en 2014 !

Après avoir connu une croissance spectaculaire entre 2007 et 2012 (doublement des surface Bio, doublement du nombre d’exploitations agricoles, +86% d’opérateurs de transformation et de distribution de produits bio), le développement des filières bio en Languedoc Roussillon se poursuit pour l’année 2014.

LE LANGUEDOC ROUSSILLON SUR LE PODIUM DES REGIONS BIO DE FRANCE !
Troisième région de France par son nombre de producteurs et ses surfaces Bio, le Languedoc Roussillon conforte sa place dans le palmarès des grandes régions Bio de France ! Avec ses 99 976 Ha de surfaces en bio et conversion, le Languedoc Roussillon est en passe de franchir le cap des 100 000 Ha. Le nombre d’opérateurs continue lui aussi à progresser. Pour l’année 2014, les filières Bio ont recruté 80 nouveaux producteurs, et 33 nouvelles entreprises de l’agroalimentaire et de la distribution.

LES DEPARTEMENTS DU LANGUEDOC ROUSSILLON BIEN PLACES DANS LE PALMARES FRANÇAIS
Le Gard et l’Hérault se distinguent dans le palmarès des départements 2014 par leur nombre de producteurs, avec respectivement 789 et 697 exploitations agricoles, derrière la Drôme qui comptabilise 1019 fermes Bio. L’Aude se fait remarquer pour l’importance de ses surfaces menées en mode de production biologique, avec une surface départementale bio de 28 988 Ha. Les Pyrénées Orientales ne sont pas en reste : avec 12 850 Ha, soit 17,85% de la SAU du département, le pays catalan se place quatrième pour l’importance relative de sa surface cultivée en Bio, et se rapproche de son objectif de 20% des surfaces agricoles départementales en Bio à l’horizon 2017.

UN MARCHE QUI CONTINUE DE PROGRESSER EN VALEUR
Cette croissance de la Bio en Languedoc Roussillon et plus largement en France permet de répondre aux attentes des Français, dont la consommation de produits bio a doublé au cours des 5 dernières années, et ce malgré un contexte économique difficile. Le marché Bio français est passé de 2milliards d’euros en 2007 à plus de 5 milliards en 2014. En LR, le marché de la Bio était estimé à 250 millions d’euros pour l’année 2013. Dans notre région, la vente directe occupe une place particulièrement importante puisque près de 24% des ventes se font sur ce segment de marché. La vente directe est particulièrement portée par le vin Bio, avec le développement de la vente au domaine. La région possède également un tissu dense de 130 magasins Bio spécialisés, qui occupent en 2013 près de 40% du marché Bio régional de la Bio.

Voir notre dossier sur "Les Chiffres de la Bio en L-R"

Fichier attachéTaille
DP_Chiffres de la Bio 2014 LR_Sud et Bi.pdf818.79 Ko