L’utilisation du cuivre, du soufre et du pyrèthre, bien qu’autorisés par la réglementation biologique euro-péenne, présentent une certaine toxicité pour le sol, l’eau et la faune auxiliaire à long terme. Il existe des solutions complémentaires à ces produits. Les Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNNP) ou extraits végétaux permettent d’améliorer la conduite de la vigne.