In English

Conduite culturale maraichage

ImprimerImprimer|plus d'options Plus


 
File 2102
 

Rotations de cultures :

Les rotations de cultures, exigées par  le réglement de l'AB, sont une des bases du maraîchage Bio.La pratique de rotations est facilement réalisable en maraîchage diversifié, pour les exploitations spécialisées il conviendra d'être vigilant.

Fertilisation :

Les sols maraîchers sont généralement des sols légers, irrigués qui reçoivent de nombreuses façons culturales; toutes ces conditions sont favorables à une importante minéralisation de l'humus du sol. Cette minéralisation entraine certes une solubilisation d'éléments minéraux propre à alimenter les cultures mais également une baisse du taux d'humus du sol qui devra être compensée par des apports d'ammendemennts organiques. Une fertilisation complémentaire avec des engrais utilisables en AB sera apportée avant la mise en place des cultures. Pour ajuster la fertilisation phospho-potassique on tiendra compte de la richesse du sol (analyses) et des besoins de la culture sans négliger la fourniture de ces éléments par les apports de matière organique. La fertilisation azotée sera fonction du reliquat azotée avant plantation (test nitrate), des besoins de la culture et du potentiel de minéralisation du sol.

 Protection phytosanitaire :

Les rotations de culture permettent d'éviter les problèmes de maladies telluriques. La pratique d'engrais verts et la solarisation sont des techniques complémentaires pour assainir le sol.

Le choix de variétés résistantes aux différents agresseurs des cultures (ravageurs, virus, maladies,...) sera un élément clé pour la santé des plantes.

La préservation d'une biodiversité fonctionnelle permettra d'optimiser la présence des auxiliiares naturels qui sont souvent suffisant pour limiter les ravageurs à des niveaux tolérables. Des introductions complémentaires d'auxiliaires peuvent être envisagées principalement sous abri. L'application minimum de traitements et leur localisation permettront de préserver ces auxiliaires.  

Toutes les mesures prophylactiques limitant les problèmes phytosanitaires seront umises en oeuvre : réduction des densités permettant une meilleure aération, gestion des arrosages pour limiter l'humectation du feuillage, aération des abris,...

La gamme des produits utilisables en AB est limitée, ils seront à réserver aux usages indipensables.

Gestion des adventices :

La gestion de adventices est un poste qui demande une bonne technicité. Le but étant de limiter les adventices en dessous d'un seuil pénalisant le rendement de la culture. 

Plusieurs techniques sont utilisables : le faux semis, le binage mécanique, le désherbage thermique, le paillage du sol, le désherbage manuel...

La bio : une démarche d'avenir :

Exemple d’une visite pédagogique sur une exploitation de maraîchage bio dans les Pyrénées Orientales, avec Patrice Ey, maraîcher.