In English

Conduite culturale plantes à parfum

ImprimerImprimer|plus d'options Plus

Rotation des cultures :

La rotation des cultures reste une base de bonnes pratiques agronomiques en ce qui concerne les PPAM.
Elles sont à organiser notamment en fonction des durées de vie des cultures et en fonction des marchés possibles.

Fertilisation :

Un apport de compost est effectué avant chaque plantation afin de maintenir le taux de matière organique du sol.
Les plantes de garrigue ont des besoins peu élevés en matière de fertilisation. Un léger apport d’engrais organique est suffisant.

Protection phytosanitaire :

Pour l’instant, les plantes de garrigue sont peu atteintes.
Le problème le plus connu et le plus généralisé est celui de la dégénérescence de la lavande et du lavandin pour lequel il n’existe pas de solution pour l’instant, à part le renouvellement des plants.
Quelques champignons du sol peuvent attaquer les cultures. La rotation est le principal moyen d’y pallier.
Pour les autres cultures travaillées en sec, quelques ravageurs peuvent causer des problèmes mais les produits de traitement utilisables en AB sont homologués.

Gestion des adventices :

C’est l’aspect de la culture sur lequel il faudra être le plus vigilant, notamment lorsque le produit est destiné à l’herboristerie. Le produit perd vite de sa valeur, voir devient invendable, s’il contient trop de plantes non désirées !
Différents matériels préventifs ou curatifs peuvent être utilisés selon le stade de la plante cultivée et celui de l’adventice : herse étrille et bineuses plus ou moins spécialisées.

 

Documentation à télécharger